Panneaux et pompes à chaleur : un couple d’excellence !

Panneaux et pompes à chaleur : un couple d’excellence !

C’est une chose que de vanter les énergies renouvelables comme source de production énergétique dans le secteur de l’habitat. Mais quelle est leur mobilisation possible dans le contexte précis des CER ?

Si on prend la peine de passer en revue ces différentes énergies, on constate vite, à vrai dire, que (très) rares sont celles qui cadrent véritablement avec les nouveaux prescrits légaux. Et spécifiquement, avec la fameuse règle des 30 % d’autoconsommation posée par le décret !

Qu’on en juge sur base des trois ER les mieux diffusées chez nous :

  • Parlons du photovoltaïque, d’abord. A bien des égards, cette technologie est en train de se confirmer comme une vraie opportunité.  Son problème, c’est qu’elle appelle par définition du stockage ! Or, les batteries destinées à réaliser ce stockage ne sont pas encore au point à l’heure actuelle…
  • L’éolien a en commun avec le photovoltaïque de bénéficier d’un fort capital de sympathie. C’est une énergie plus régulière (en Belgique !) que le soleil, tout en étant moins coûteuse que les panneaux de silicium. Cependant, l’éolien domestique soulève également un certain nombre d’objections (bruit produit par les pales, nuisances esthétiques urbanistiquement peu tolérées, etc…) qui lui conservent un impact marginal.
  • Bien que primée par certaines de nos entités (tout particulièrement, la Région bruxelloise) via les certificats verts, la co-génération (production simultanée d’électricité et de chaleur à partir d’un même carburant, comme le gaz naturel, typiquement) est en réalité …une source d’énergie très faiblement écologique !

 

Pour véritablement mettre la main sur une ER qui permette cette autoconsommation régulière à hauteur de 30 %, il faut, en réalité, identifier une formule qui soit à même de « lisser » la consommation sur la journée et sur l’année.

Or, une seule solution consacre ce résultat : la mobilisation conjointe (on parle dès lors de « couple d’excellence ») :

  • de l’énergie photovoltaïque, d’une part
  • et d’une pompe à chaleur, de l’autre !

 

La grande astuce de la pompe à chaleur, en effet : se greffer sur la production d’eau chaude sanitaire pour produire l’énergie de toute la maison ! Car de fait : on a besoin de sanitaires toute l’année !

C’est là le créneau investi – de manière révolutionnaire – par COVERS Heating et ses différents modèles de pompes à chaleurs depuis plus de 10 ans désormais !

Vous souhaitez rejoindre une unité d’autoconsommation à l’occasion de l’installation, chez vous, d’une pompe à chaleur ? Contactez-nous et parlons-en ! 

Retour à la liste des articles